"The Turkish government responded with unprecedented violence to these popular peaceful celebrations," said GUE/NGL MEPs Marie-Christine Vergiat and Jürgen Klute before explaining that Haci Zengin, head of BDP for the borough of Arnavutkoy had died after being hit in the head by a tear gas canister and many injured were in serious condition.

"Among those in hospital are two members of the BDP, Mulkiye Birtane (whom we had recently met in France), and Ahmet Turk (aged 70). Another MP, Ertugul Kurkcu, was beaten by police in Mersin. Several hundred people were remanded in custody," they explained

Vergiat and Klute denounced the Turkish government’s increasingly repressive attitude. Currently 9,000 people including 6 MPs, 31 mayors, 183 leaders of the BDP, and other non-Kurds such as those who dare to criticize the Turkish government’s attempt to limit freedoms face the same fate: 96 journalists, 36 lawyers, many trade unionists, human rights activists, students, and almost 2,000 children are currently in prison.

"The European Union must break its silence and denounce the excesses of the Turkish authorities. Confronted with gross violations of human rights, the Kurds and all those who support them need now, more than ever before, the support of all democrats, and all women and men fighting for the respect of human rights. Faced with this wall of silence, many Kurds across Europe have begun a hunger strike to protest against this growing oppression."

"We cannot let their desperate call go unanswered," concluded Marie-Christine Vergiat and Jürgen Klute.
 

Répression violente des festivités de Newroz (nouvel an kurde)

Malgré l’interdiction par les autorités turques faites aux Kurdes de célébrer Newroz (la fête du printemps), qui débute le 18 mars, des milliers de personnes se sont réunies dans les rues de plusieurs villes turques, dont Istanbul. Plus d’un million de personnes étaient présentes rien qu’à Diyarbakir.

"Face à ces célébrations populaires pacifiques, le gouvernement turc a eu une réaction d’une violence inouïe," selon les députés GUE/NGL  Marie-Christine Vergiat et Jürgen Klute avant d’expliquer que Haci Zengin, responsable du BDP pour l’arrondissement d’Arnavutkoy, est décédé après avoir été frappé à la tête par une grenade lacrymogène.
 
"De nombreux blessés sont dans un état grave. Parmi les nombreuses personnes hospitalisées, on compte deux députés du BDP, Mulkiye Birtane (que nous avions récemment accueilli en France), et Ahmet Turk (âgé de 70 ans). Un autre député, Ertugul Kurkcu a été tabassé par la police à Mersin. Plusieurs centaines de personnes ont été placées en garde à vue," disaient-ils.

Ils ont expliqué que les autorités turques mènent une politique de plus en plus répressive. Actuellement, 9 000 personnes, dont 6 députés, 31 maires, 183 dirigeants du BDP, et au delà de la communauté kurde, tous ceux qui osent dénoncer le comportement attentatoires aux libertés des autorités turques subissent le même sort : 96 journalistes, 36 avocats, de nombreux syndicalistes, des défenseurs des Droits de l’Homme, des étudiants, etc. ainsi que près de 2 000 enfants, sont actuellement en prison.
 
"L’Union européenne doit cesser de se taire et dénoncer les dérives autoritaires du gouvernement turc. Confrontés de plus en plus fréquemment à des violations patentes des droits de l’Homme, les kurdes et tout ceux qui les soutiennent ont plus que jamais besoin du soutien de tous les démocrates, et de toutes celles et tous ceux qui se battent pour le respect des droits de l’Homme. Face au mur du silence auquel ils sont confrontés, de nombreux Kurdes à travers l’Europe ont entamé une grève de la faim pour dénoncer l’oppression croissante dont ils sont victimes. Nous ne pouvons laisser leur appel désespéré sans réponse" ont conclu Marie-Christine Vergiat et Jürgen Klute.
 

GUE/NGL Press Contacts:
Gay Kavanagh +32 473 84 23 20  
David Lundy +32 485 50 58 12

[email protected] 
[email protected]
European United Left / Nordic Green Left
European Parliamentary Group
www.guengl.eu

 

X
F
E
E
D

B
A
C
K