Bruxelles, le 15 novembre 2011

Monsieur le Ministre,

En tant que Collectif 1971, associations issues de l’immigration politique en provenance de Turquie, nous sollicitons votre intervention en faveur de Monsieur Ragip Zarakolu.

La police turque a arrêté le 28 octobre 2011 à Istanbul, Ragip Zarakolu, éminent défenseur des droits de l’Homme et directeur de la maison d’édition Belge. Zarakolu est également président du Comité de liberté de publication de l’Association des éditeurs de Turquie.

Son fils, Deniz Zarakolu, éditeur de la Maison d’édition Belge, avait déjà été mis en état d’arrestation le 4 octobre 2011 à Istanbul.

Zarakolu a publié plusieurs livres sur l’oppression des minorités nationales en Turquie et sur le génocide des Arméniens.

Dans le cadre de la même opération policière, la professeure Büsra Ersanli, experte en droit constitutionnel et membre du Parti pour la paix et la démocratie (BDP), a été arrêtée avec des dizaines d’opposants kurdes.

L’arrestation de Ragip Zarakolu a provoqué une vague d’indignation internationale.

En tant que Collectif, nous connaissons la courageuse et exceptionnelle contribution de Zarakolu à la defense des droits fondamentaux et des libertés des peuples arménien, assyrien, grec, kurde et turc.

Selon l’Association internationale des éditeurs (IPA), l’emprisonnement de Zarakolu et de son fils, ainsi que la professeure Ersanli et d’autres intellectuels, constituent une violation des obligations de la Turquie, définies dans l’article 19 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH).

Reporters Sans Frontières, la Fédération internationale des Journalistes, l’Institut International de la Presse, PEN International,  Fédération internationale des droits de l’Homme et Human Rights Watch condamnent avec vigueur l’arrestation de Ragip Zarakolu et s’inquiètent de la situation des médias et de la liberté de la presse en Turquie. (*)

Amnesty International, via un communiqué du 11 novembre 2011,  appelle les autorités turques à libérer Ragip Zarakolu, Busra Ersanli et les autres personnes détenues en vertu de la législation antiterroriste sans délai si elle ne peut pas présenter de preuves crédibles les liant à des actes violant les droits humains.

Etant donné ce qui précède, nous sollicitons, Monsieur le Ministre, votre intervention et restons à votre disposition pour tout autre renseignement que vous jugeriez nécessaire.

D’avance, nous vous remercions de l’attention que vous réserverez à notre courrier.

Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre parfaite considération.

 

*Information détaillées:
http://www.info-turk.be/399.htm#Ragip

COLLECTIF 1971

Bogos Ökmen
L’Association des Arméniens Démocrates de Belgique
74, rue des deux églises – 1210 Bruxelles

Nahro Beth-Kinne
L’Institut Assyrien de Belgique
15 rue Brunard – 1090 Bruxelles

Derwich Ferho
L’Institut Kurde de Bruxelles
16 rue Bonneels – 1210 Bruxelles

Dogan Özgüden
La Fondation Info-Türk
53 rue de Pavie – 1000 Bruxelles

Secrétariat: Iuccia Saponara, Tél: 02-736 78 95
E-mail: [email protected]

 

X
F
E
E
D

B
A
C
K