30 ans après, la communauté a bien évolué, démographiquement, financièrement, socialement, politiquement et culturellement. Les enfants de cette diaspora ne sont plus les jeunes assyriens de 1979 qui ont construit un nouveau monde pour leurs enfants. Aujourd’hui, nombreux sont les Assyriens de Belgique diplômés d’universités, dans des domaines divers. 

C’est pour marquer cet événement que la communauté assyrienne de Belgique organisa le samedi 3 octobre 2009 un gala commémoratif des 30 ans de présence des Assyriens en Belgique. 

Lors de la soirée, une série de médailles commémoratives furent remises à certaines personnes méritantes pour leurs actions en faveur du peuple assyrien. 

Davut Kakiz, fondateur du C.C.Mésopotamie et administrateur actuellement aux Ateliers du Soleil, et Iuccia Saponara, directrice des Ateliers du Soleil
Pierre Hajjar, fondateur du C.C.Mésopotamie
Gerald Papy, journaliste
Willy Fautré, directeur de la revue Droits de l’Homme sans Frontières
Yakup Urun, fonctionnaire
Noman Hanna,  artiste
Joseph Yacoub, chercheur
Gabriel Afram, écrivain

Dogan Özgüden et Inci Tugsavul, fondateurs des Ateliers du Soleil et d’Info-Türk

Lors de son intervention, Özgüden a souligné qu’il recevait la médaille au nom de toute l’équipe des Ateliers du Soleil et s’est félicité de la présence de deux jeunes Assyriens, Buchra Malki et George Malki, anciens élèves des Ateliers du Soleil qui font partie actuellement de l’équipe de formation des Ateliers du Soleil.

Özgüden a rappelé également que Nahro Beth-Kinne, animateur de la radio Voix des Assyriens et organisateur de la soirée, mérite une médaille pour ses travaux à faire connaître la communauté assyrienne en Belgique et pour ses engagements démocratiques en vue de défendre les droits de l’Homme et des peuples opprimés.

Info: La Voix des Assyriens, [email protected]

http://www.info-turk.be/376.htm#Assyriens

X
F
E
E
D

B
A
C
K