Cette année, les festivités du Newroz prennent place dans le contexte des opérations dites “KCK” qui vont en s’amplifiant depuis 2009. C’est pourquoi, nous appelons les délégations européennes à participer au Newroz, afin de soutenir les quelque 6000 opposants, majoritairement kurdes, arrêtés et incarcérés par les autorités turques.
Parmi les détenus, on compte, jusqu’à aujourd’hui, 6 députés, 16 maires, 97 journalistes, 43 avocats, des centaines de dirigeants du BDP, des académiciens, des étudiants de nombreux élus locaux, des défenseurs des droits humains et des représentants de la société civile.
Il convient d’ajouter à cette liste les 2 672 enfants et 500 étudiants condamnés dans le cadre de la législation antiterroriste.
En 2011, la lutte contre le terrorisme a conduit à l’arrestation de 35 117 personnes dans le monde, dont 12 897 en Turquie.
Ces chiffres démontrent à quel point le gouvernement AKP utilise la “lutte anti-terroriste” pour faire taire l’opposition, en particulier celle des Kurdes. Longtemps dirigée par une dictature militaire, la Turquie est aujourd’hui dominée par une dictature civile. Contrairement à ce que l’on peut entendre, l’arrivée au pouvoir de l’AKP n’a fait que renforcer la nature fasciste du régime.
Ce poème de Martin Niemöller, concernant la période nazie en Allememagne, illustre très bien la situation en Turquie:
Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté, je n’étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté, je n’étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester

Nous vous appelons à participer au Newroz pour:
– Dénoncer haut et fort la politique répressive de l’Etat turc et montrer à ce dernier que les victimes de la répression ne sont pas seules
– Etre aux côtés des Kurdes durant cette fête symbolisant la résistance et la liberté, prévenir d’éventuels actes de répression et observer l’attitude des autorités
– Demander la résolution pacifique et politique du problème kurde et soutenir le projet d’ “autonomie démocratique” présenté par les Kurdes 

Note: avant le départ, les délégations sont invitées à adresser une demande au ministère de la justice turc afin d’obtenir une autorisation pour rendre visite aux détenus

Référence:
Newroz, les délégations seront organisées en coopération avec le Parti pour la Paix et la Démocratie (BDP).

Pour plus d’informations :
Kontakt:
Mail:
Tel:
Fax:

Les supporters:
KNK – Kurdistan National Congress
KON KURD – Conféderation des Associations Kurdes en Europe
FEK BEL – Fédération des Associations Kurdes en Belgique

X
F
E
E
D

B
A
C
K