Selon déclarations faites par les avocats de Monsieur Ocalan, le 16 Octobre 2008, il a été agressé par les gardiens de la prison et menacé de mort. Nous voulons rappeler que le Leader du Peuple Kurde Monsieur Ocalan est détenu depuis 10 ans dans la prison d’Imrali, où il est le seul détenu, sous une haute controle de sécurité. Pandant ces 10 ans il est soumis à un isolement total. La Turquie soumet M. Ocalan à un statut spécial qui n’est appliqué à aucun autre détenu. Elle piétine les obligations découlant des conventions internationales auxquelles elle est partie.
Depuis le début du mois d’Octobre les autorités turques organisent des réunions dont le but est de briser la lutte de liberté de notre peuple. Les agressions contre M. Ocalan constitue une partie des décisions prises dans ces réunions. Parallèlement à cette agression, le gouvernement et les autres institutions de l’état turc clarifient bien leur politique d’anéantissement vis-à-vis des Kurdes.

Cette agression physique contre M. Ocalan est clairement condamnable au même titre que tout traitement touchant à l’intégrité de la personne, elle n’est pas le fait du hasard mais à mettre en parallèle avec la situation générale d’aujourd’hui qui voit une intensification des confrontations militaires au Kurdistan. Il est à noter également un changement de personnel de la prison d’Imrali, juste avant cette agression. Nous sommes intimement convaincus que ce grave incident n’est pas à mettre sur le compte d’une approche personnelle du nouveau personnel, ni même sur celui de la direction de la prison, qui ne peut agir sans un ordre formel de la cellule de crise du ministère de l’intérieure.

Le Congrès National du Kurdistan considère ce comportement des autorités turques comme un acte de viole contre tout le peuple kurde. Une attaque à l’encontre de M. Ocalan équivaut à une attaque contre toute la lutte pour la liberté de notre peuple. Si de tels comportements des autorités turques continuent, hélas, les problèmes de la Turquie se multiplient de plus en plus.

Nous appelons l’opinion publique internationale à réagir immédiatement face à ces actes scandaleux et à condamner les attaques contre M. Ocalan. La solution de la question kurde passe par un respect à la personnalité de M. Ocalan.
 


Kurdistan National Congress – KNK
Rue Jean Stas 41,
1060 Brussels

Tel:  +32. 2647 3084
Fax: +32. 2647 6849
website: www.kongrakurdistan.org
e-mail: [email protected]

X
F
E
E
D

B
A
C
K