En faisant de sa demande d’annulation de la licence de notre chaîne de télévision ROJ TV, l’objet de toute sorte de transaction, la Turquie signe un nouveau scandale diplomatique international. Elle a exigé l’interdiction de ROJ TV en contre partie de son consentement pour l’élection du premier ministre danois Fog Rasmussen au secrétariat général de l’OTAN. Créant un véritable scandale diplomatique de part son attitude, non seulement l’Etat turc ne s’est pas contenté de transformer le sommet et les pays membre de l’OTAN en un moyen de ses intérêts, mais en plus, il a démontré une fois de plus son attitude irrespectueux, déloyal et injuste à l’égard des kurdes.
 
Au delà de sa politique répressive basée sur le nihilisme, les assassinats, le rente et l’exode  populaire, avec la fermeture la chaîne de télévision kurde, l’Etat turc dévoile ouvertement sa volonté d’associer les Américains et les pays européens à ses crimes. De la même manière, il essaie de faire accepter sa politique de reniement  de la langue et culture kurde à la civilisation européenne et aux pays démocratiques fondés sur la base de cette civilisation.
Posant l’interdiction de la chaîne kurde comme condition d’élection : "Soit ROJ TV sera fermée, soit Rasmussen ne sera pas Secrétaire Général" et en faisant de ce sujet l’objet de toute sorte de spéculation, l’Etat turc a tout essayé pour subtiliser le des Kurdes d’accéder à l’information dans leur langue maternelle.
Précisions clairement que l’objectif de ROJ TV est de diffuser des informations dans la langue maternelle kurde, préserver cette culture. Elle a pour vocation de préserver les langues et les cultures kurde, Assyrien, Sorani, Arabe et autres minorités dont l’Etat turc renie l’existence. Pour accomplir cette mission, la chaîne se base sur les droits que les conventions internationales accordent à ces plus anciens peuples. La Turquie déploie tous les efforts pour subtiliser le droit à l’information d’une nation et des dizaines de populations dans leurs langues maternelles.
Opposons nous et disons "STOP" à cette injustice, à cette conception hors normes et hors civilisation, dénonçons les crimes linguistiques et culturels de l’Etat turc et ses délits nihilistes et ses chantages.
L’interdiction de ROJ TV signifie la trahison du peuple kurde, son reniement et aurait pour conséquence, l’utilisation de notre peuple comme moyen dans toutes les relations obscures. Ne permettons pas cette conception barbare.
L’interdiction de ROJ TV signifie l’association de la civilisation européenne et son utilisation par un pays antidémocratique qui a commis des génocides et massacré des dizaines de populations, dont les arméniens. N’autorisons pas cet Etat criminel agir ainsi et librement.
Nous invitons tous les intellectuels, démocrates à la concertation et à la solidarité avec ROJ TV, demandons à Gouvernement du Danemark de ne pas céder à toute action visant le droit, les conventions internationales, les droits de l’homme et la liberté de la presse et de l’opinion.
ROJ TV est la voix de la liberté, des peuples opprimés, des kurdes et de tous ceux qui croient à l’existence d’un AUTRE MONDE. Pour ces raisons, nous invitons tous ceux qui s’opposent à la fermeture de ROJ TV, à participer à la campagne de signature que nous avons organisée à cet effet.
 
Vous pouvez signer cette pétition en envoyant votre nom et function à [email protected]

X
F
E
E
D

B
A
C
K