Organisations: Forum van Vlaamse Vrouwen-Vlaams Brabant, Institut Kurde de Bruxelles, Koerdisch Instituut vzw, Nederlandstalige Vrouwenraad en Vrede vzw
Date: le lundi 10 décembre 2007
l’heure: de 10h à 16h30
Participation: 5 EUROS
Inscription: Les inscriptions seront clôturées le 5 décembre 2007. Envoyer le formulaire d’inscription par e-mail à [email protected]. Votre inscription n’est valable qu’après avoir reçu la somme sur le compte de l’Institut Kurde asbl: 001-2068530-81.
Renseignements complementaires: Institut Kurde de Bruxelles, Berivan Binevsa – tél: 02/230 89 30
Dans le contexte du mouvement national kurde, autant en Irak qu’en Turquie, le rôle de la femme n’a pas été suffisamment mis en lumière. Pendant cette journée d’étude nous allons aborder deux thèmes: La relation complexe et conflictuelle entre ‘nationalisme’ et ‘féminisme’ et la mise en oeuvre de la Résolution 1325 comme stratégie pour construire la paix, l’égalité hommes-femmes et un développement durable.
Profitant de la présence belge au Conseil de Sécurité de l’ONU (2007-2008), nous voulons insister pendant cette journée d’étude sur l’importance de l’application de la Résolution 1325 dans la région.
Beaucoup de ‘mouvements de libération’ utilisent un cadre nationaliste pour la défense de leurs droits contre l’oppression, l’occupation ou la domination étrangère. Cela implique qu’il y ait une double problématique dans cette lutte pour les droits de la femme.
Comment les droits des minorités peuvent être reconnus tout en ne fermant pas les yeux sur les formes d’oppression des femmes dans le cadre d’un mouvement de libération nationaliste? Et comment mettre en relation la lutte pour les droits des femmes et la lutte de libération nationale? Sont-elles toutes deux – la lutte de libération et la lutte féministe – complémentaires ou s’excluent-elles l’une l’autre?
L’après-midi, on va examiner ce que la Résolution 1325 peut signifier pour les femmes de Turquie et d’Irak. Comment peut-on appliquer cette résolution afin que soient réalisées dans la région toute une série de valeurs de base comme l’égalité hommes-femmes, un rôle égalitaire des femmes dans toute prise de décision, le renforcement des capacités de femmes et mettre fin à l’impunité de toutes formes de violence contre les femmes et les jeunes filles?
 
Institut Kurde de Bruxelles
Rue Bonneels 16, B-1210 Bruxelles | [email protected] | tél. +32-(0)2-230 89 30 | fax. + 32-(0)2-231.00.97
 
Membres d’honneur: ALALOUF Mateo, BASTENIER Albert, COPPIETERS Maurits, CREUZ Serge, DASSETTO Felice, DE KOCK Marc, DELVAUX André, EISENDRATH Henri, HOUTART François, HUMBLET Jean-Emile, JOSPA Yvonne, LEFIN Paul, MACDONALD Charles, MARTENS Albert, REMACLE Eric, SPRIET Georges, VAN BRUINESSEN M., VANDEN BAVIERE Paul, VAN PAEMEL Monika, ZANDERS J.-P

X
F
E
E
D

B
A
C
K