Son Excellence Tamas Ivan KOVACS
Ambassadeur de Hongrie
Av du Vert Chasseur
1180 UCCLE

Bruxelles, le 6 septembre 2012

Monsieur l’Ambassadeur,

C’est avec consternation que nous apprenons l’extradition vers Azerbaïdjan, de l’officier meurtrier Ramil Safarov. Ramil Safarov avait été condamné par vos tribunaux en 2006 à purger une peine de prison à perpétuité pour avoir décapité à la hache, dans son sommeil, le jeune officier arménien Kourken Margaryan, dont son seul crime était son arménité.

Vous-même ainsi que les autorités de votre pays n’êtes pas sans savoir que la situation du Caucase est très instable. La moindre étincelle peut enflammer toute la région et entraîner des souffrances indescriptibles pour l’ensemble des populations de la région.

Safarov a été accueilli en héros dès son arrivée à Bakou, promu et gracié par le président Aliev en violation de toutes les règles de droit international en la matière.

L’opinion publique démocratique est choquée, aussi bien vos concitoyens que l’ensemble de l’opinion arménienne, devant l’extrême légèreté avec laquelle ont agi les autorités hongroises dans cette affaire. Vos autorités portent une lourde responsabilité.

Nous vous demandons de faire votre possible afin que vos autorités prennent les mesures conséquentes qui s’imposent, pour dissimuler tous les malentendus concernant cette extradition et faire le nécessaire politiquement et juridiquement pour que le meurtrier raciste purge sa peine de prison comme prévu.

Nous les organisations issues de l’immigration politique de Turquie en Belgique, attendons des autorités hongroises des gestes forts en ces temps troubles où les sirènes de la guerre se font entendre de plus belle.

Nous resterons vigilants et attentifs  dans le suivi de cette affaire.

Acceptez votre Excellence nos salutations distinguées.

Association des Arméniens Démocrates de Belgique
Fondation Info-Türk
Institut Assyrien de Belgique
Institut Kurde de Bruxelles

X
F
E
E
D

B
A
C
K