En 2000, Saïm Üstün, aujourd’hui âgÃ(c) de 40 ans, avait publiÃ(c) dans la petite maison d’Ã(c)dition dont il Ã(c)tait propriÃ(c)taire à l’Ã(c)poque une rÃ(c)Ã(c)dition d’une biographie politisÃ(c)e du cinÃ(c)aste mort en exil à Paris en 1984 et Palme d’or au festival de Cannes en 1982 pour "Yol", un film interdit pendant 15 ans en Turquie.

Alors que la première Ã(c)dition de ce livre en 1992 n’avait rencontrÃ(c) aucun problème, l’Ã(c)diteur fut accusÃ(c) après la rÃ(c)Ã(c)dition de dissÃ(c)miner de la propagande sÃ(c)paratiste et condamnÃ(c) en 2003 à payer une amende Ã(c)quivalant à environ 1.700 euros.

Bien que cette condamnation ait Ã(c)tÃ(c) annulÃ(c)e quelques mois plus tard en Turquie et l’amende remboursÃ(c)e, la Cour europÃ(c)enne a jugÃ(c) que la libertÃ(c) d’expression de l’Ã(c)diteur avait Ã(c)tÃ(c) violÃ(c)e en raison d’une ingÃ(c)rence injustifiÃ(c)e de l’Etat dans cette publication sans "nÃ(c)cessitÃ(c) dÃ(c)mocratique".

La Cour de Strasbourg a soulignÃ(c) que le livre en question n’incitait ni à la haine, ni à la rÃ(c)sistance armÃ(c)e, ni à la violence, même si son ton hostile et engagÃ(c) politiquement Ã(c)tait indÃ(c)niable.

Les juges europÃ(c)ens ont Ã(c)galement soulignÃ(c) l’incohÃ(c)rence des poursuites dirigÃ(c)es contre l’Ã(c)diteur pour la rÃ(c)Ã(c)dition de la biographie, que les autoritÃ(c)s turques ont Ã(c)tÃ(c) incapables d’expliquer.

Ils ont allouÃ(c) 2.000 euros au requÃ(c)rant pour le tort moral subi.  (AFP, 10 mai 2007)

Institut Kurde de Bruxelles
Rue Bonneels 16, B-1210 Bruxelles | [email protected] | tél. +32-(0)2-230 89 30 | fax. + 32-(0)2-231.00.97
 

X
F
E
E
D

B
A
C
K