29 décembre 2008. – Le ministre flamand de l’Intérieur et de Intégration, Marino Keulen (Open-VLD), a participé ce dimanche 28 décembre 2008 à une soirée politique organisée par la branche belge du parti d’extrême droite turque, le MHP (Milliyetçi Hareket Parti – Parti d’Action Nationaliste). Le " festival des cultures et des arts " organisé par les associations " culturelles turques " de Waterschei et de Winterslag, membres de la " Fédération turque de Belgique ", a eu lieu dans la ville limbourgeoise de Genk où un défilé folklorico-militaire a même été organisé par les sympathisants dans les rues de Satalenstraat et Venenstraat.

La soirée s’est poursuivie ensuite dans le restaurant Anatolia (situé sur la  Evence Copeelaan) avec une lecture de versets coraniques par le professeur de religion Ismail Sineren suivis des hymnes nationales turc et belge puis des concerts de chansons nationalistes en compagnie des artistes Cafer Altun et Seval Güles. Le Président de la " Belçika Türk Federasyonu " (Fédération turque de Belgique) Mithat Öztürk et son vice-président Ömer Zararsiz ont pris la parole pour expliquer les activités de ces associations belges liés au MHP (parti nationaliste d’extrême droite turc).  Prenant la parole juste devant un drapeau géant représentant le leader historique de l’extrême droite turque, le colonel Alparslan Türkes, le libéral Marino Keulen a évoqué la récente Miss Belgique Zeynep Sever comme un exemple d’intégration et il a rappelé que son parti, l’Open-VLD, était pour " l’adhésion totale de la Turquie au sein de l’Union européenne ". La députée CD&V Hilâl Yalçin a envoyé un message pour s’excuser de son absence à cette soirée parce qu’elle vient d’avoir un bébé, un message qui a recueilli des applaudissements nourris de l’auditoire.

Atilla Kaya, vice-président du MHP et député turc d’Istanbul, a expliqué aux participants que " l’Europe compte environ 5 millions de Turcs dont la plupart sont des citoyens des pays européens. L’objectif de nos associations est de défendre l’unité et la solidarité entre ces personnes. En 2009, il y aura trois événements importants pour le mouvement nationaliste : les élections communales du 29 mars, le 40e anniversaire du MHP et notre 9e Congrès. Appelez votre famille et vos amis en Turquie pour leur demander de voter pour le MHP pendant les élections communales. Je remercie les organisateurs et particulièrement Monsieur Marino Keulen d’avoir honoré de sa présence notre soirée. Que Dieu protège le Turc et l’élève ".    

En plus du ministre flamand de l’Intérieur et de l’Intégration, Marino Keulen (Open-VLD), d’autres personnalités politiques étaient également présents à la soirée d’extrême droite dont la conseillère communale d’Heusden Zolder Sevim Murat (Open-VLD, ex-SP.A), l’échevin de Genk Ali Caglar (CD&V), le premier échevin de Genk Wim Dries (CD&V).

Le Milliyetçi Hareket Partisi ou MHP (Parti d’action nationaliste) est un parti politique turc d’extrême droite nationaliste considéré comme l’émanation des Loups gris (mouvement violent panturquiste et ultranationaliste). Après cinq années d’absence, le MHP a retrouvé une représentation parlementaire aux élections anticipées de juillet 2007 avec 14,3 % et 71 députés. Le parti gère une confédération européenne dénommée " Avrupa Türk Konfederasyonu " (Confédération turque européenne), basée à Francfort en Allemagne, qui regroupe 10 fédérations nationales européennes regroupant les associations liés à la mouvance d’extrême droite turc sur le territoire européen.

(version pdf en ligne: http://suffrage-universel.be/su/belgique-loupsgris-genk-081228.pdf)

Keulen, présent à une fête nationaliste turque, plaide la bonne foi

Le ministre flamand de l’Intégration Marino Keulen (Open Vld) a participé dimanche à une soirée organisée par des associations proches du parti turc d’extrême droite MHP, a dénoncé lundi le journaliste Mehmet Koksal sur son site internet. Disant ignorer ce lien, le ministre a plaidé la bonne foi et s’est distancié de toute forme d’extrémisme.

"Festival des cultures et des arts"

Le ministre régional a marqué de sa présence dimanche soir le "festival des cultures et des arts" organisé à Genk par les associations "culturelles turques" de Waterschei et de Winterslag, membres de la "Fédération turque de Belgique" liée au MHP, selon le journaliste Mehmet Koksal.

Prenant la parole devant un drapeau représentant le leader historique de l’extrême droite turque, le colonel Alparslan Türkes, Marino Keulen a notamment évoqué la récente Miss Belgique Zeynep Sever comme un exemple d’intégration et rappelé que son parti était pour "l’adhésion totale de la Turquie au sein de l’Union européenne", précise le journaliste.

Loups gris

Le Milliyetçi Hareket Partisi ou MHP (Parti d’action nationaliste) est un parti nationaliste turc dont le mouvement de jeunesse est l’organisation d’extrême droite les Loups gris. Interrogé par l’agence BELGA, M. Keulen a confirmé avoir été présent une heure à cette fête, mais plaide la bonne foi.

Relisant l’invitation qui lui était parvenue, il a affirmé qu’il lui aurait été impossible d’en déduire un quelconque lien avec des organisations extrémistes. Il a tenu à préciser qu’il se distanciait totalement de toute forme d’extrémisme. Il ajoute avoir constaté la présence sur place de nombreuses personnalités du secteur de l’intégration, dont certains mandataires politiques locaux issus de l’immigration et exempts de tout soupçon d’extrémisme.  (Belga 29/12/08 20h49 – http://www.standaard.be/Artikel/Detail.aspx?artikelId=DMF29122008_101&ref=nieuwsoverzicht

X
F
E
E
D

B
A
C
K