« Malgré les difficultés de la guerre, le système éducatif théorisé et mis en pratique au Rojava est extrêmement intéressant et offre aux jeunes la possibilité de concevoir un avenir sur leurs terres. »

C’est l’une des conclusions faites par India Ledeganck dans un article incroyablement bien écrit. India fait actuellement un doctorat en anthropologie à l’Université Catholique de Louvain. En septembre et décembre 2019, elle s’est rendue deux fois au Rojava, l’administration autonome de la Syrie du Nord et de l’Est. Depuis 2020, elle séjourne au Rojava.

Dans l’article ci-joint, India Ledeganck témoigne que l’aspect démocratique, multiculturel et linguistique du projet politique, économique, social et symbolique porté par la révolution du Rojava réside en même temps dans un système éducatif démocratique.

La photo montre de gauche à droite : Mr. R. Khalil et Mme. A. Abdû, co-ministres de l’éducation dans le canton de Cezîrê. A la droite, Mr. A. Beşîr, vice-président au sein du comité de l’éducation. Il est responsable de l’apprentissage de la langue syriaque.

Le système éducatif au Rojava

 

X
F
E
E
D

B
A
C
K