mujgan-ekin-3

Le 24 octobre 2016, Müjgan Ekin, une présentatrice kurde de Özgür Gün TV, a disparu. Elle a probablement été arrêtée par des agents turcs à Ankara, mais elle n’a jamais officiellement été détenue par la police et depuis ce moment il n’y a aucune trace d’elle.

Müjgan a 29 ans et a étudié le Management à l’Université de Akdeniz. Elle est arrivée à Ankara le 23 octobre pour ses études, où elle est restée chez un ami à Batıkent, un district de la capitale Turque. Elle est partie de la maison vers 10h et elle est retournée à Batıkent vers 15h, où elle a pris un taxi. Le chauffeur du taxi a vu son arrestation et a dit qu’une voiture avec des agents en civil ont stoppé sa voiture et ont arrété Müjgan en disant qu’elle était une kamikaze. Depuis ce moment, il n’y a aucune trace d’elle, sa famille et ses amis ne peuvent pas la joindre.

Müjgan Ekin présentait le programme ‘Bajar u Bazar’ pour Özgür Gün TV, sur l’actualité locale. À côté de ça, elle a été élue en 2014 comme conseillère pour le district de Sur à Diyarbakir pendant les élections locales en 2014 pour le Parti Démocratique des Régions (DBP). Elle est activiste des droits de l’homme, engagée dans différents projets sociaux soutenant des femmes et des jeunes, d’abord par ses études à l’université et après par son travail comme conseillère. Müjgan a joué un rôle important dans la couverture des destructions causées par les opérations militaires turques à Sur dans le début de 2016, et cela est probablement une des raisons qu’elle a été visé par la police turque.

Après sa disparation, le père de Müjgan, Esat Ekin, a contacté plusieurs autorités, dont le Directorat-Général de Défense et le Ministère de Affaires Intérieures, il y a plus d’un mois. Son appel chez le Procureur à Ankara a été enregistré le 27 octobre en tant que disparition. Presque deux mois après sa disparation, rien n’a été fait et il reste beaucoup de questions sans réponses.

Malgré le témoignage du chauffeur et l’identification de la voiture dans laquelle Müjgan a été prise (une Ford Focus rouge, un modèle qui est beaucoup utilisé par la police turque), elle n’a pas encore été détenue officiellement. Sa famille a aussi fait un appel chez le comité des recherches des Droits Humains du Parlement Turc et a fait le parallèle avec la multitude de disparations non résolues dans les années 90.

Nous appelons tous politiciens, journalistes, activistes et tout-le-monde à  informer de la disparation de Müjgan et à dénoncer le ciblage illégal des journalistes et politiciens kurdes en Turquie. Nous vous prions de réagir maintenant, avant que d’autres journalistes disparaissent. Qu’est-ce que vous pouvez faire ?

  1. Signer la pétition
  2. Attirer l’attention sur ce cas, par des articles, des actions diplomatiques ou parlant de ce cas dans votre propre gouvernement ou parti.

Nous, la famille et les amis de Müjgan Ekin, sommes désespérés et nous vous demandons de nous soutenir dans notre bataille pour avoir des nouvelles de sa situation.

Contactez-nous pour plus d’informations par [email protected]. Lisez plus ici.

X
F
E
E
D

B
A
C
K