Jeudi 5 novembre 2020, l’Institut kurde a organisé avec succès une conférence “en ligne” (webinaire) sur la situation désastreuse dans la république non reconnue d’Artsakh (Haut-Karabakh).

Trois orateurs étaient invités pendant ce groupe de travail interparlementaire (IPWK). Chacun dans leur domaine, ces intervenants ont une connaissance considérable par rapport à la région touchée.

  • Le journaliste Freddy De Pauw a fourni aux participants son analyse politique du conflit et l’a situé dans un contexte international.
  • Le médecin arménien Bogoz Muradian était bien placé pour esquisser la préhistoire et interpréter avec précision le contexte du conflit.
  • Le journaliste Doğan Özgüden a expliqué très précisément le rôle de la Turquie dans ce conflit.

La présentation et la modération étaient entre les mains du journaliste Rojin Ferho.

Si vous aviez manqué notre IPWK, ou s’il y a des participants qui aimeraient revoir les images, nous pouvons vous référer au lien à travers lequel vous pouvez voir l’enregistrement complet : Video – IPWK Artsakh

Moins d’une semaine s’est écoulée depuis, et l’opinion publique apprend dans la presse internationale qu’un cessez-le-feu a été convenu. Ce cessez-le-feu est un autre coup dur porté à la population à majorité arménienne d’Artsakh.

Après tous les bombardements turcs et azerbaïdjanais que l’Artsakh a endurés ces dernières semaines (contre les populations civiles, les maisons, les églises et même les hôpitaux), le pays est maintenant déchiré en parties azerbaïdjanaise, arménienne et russe.

X
F
E
E
D

B
A
C
K