Kerim veut devenir cuisinier et plus tard reprendre le bistrot de son père dans les montagnes calmes à la frontière avec l’Irak. Lorsque son père (un Kurde) fut tué par les services secrets, des combattants du jihad ont ‘pris soin’/’se sont occupés’ des jeunes. Après quelques mois dans un camp d’entrainement il a réussi à s’enfuir à Berlin et a changé des romans d’aventure en une histoire contemporaine et métropolitaine.
Interview: Gie Goris (MO)
ORG. Het beschrijf ism Het Koerdisch Instituut, Uitgeverij Cossee.
In het kader van De Literaire Lente
• Don 29.04 | 20:00 – ENG
• € 5 / 4
• Passa Porta, Rue A. Dansaertstraat 46, 1000 Brussel
Petra Broeders
 
tel + 32 (0)2 226 04 51 (Passa Porta)
Tel + 32 (0)2 230 89 30 (Institut Kurde de Bruxelles)
 
Het beschrijf, c/o Passa Porta, Rue A. Dansaertstraat 46, B – 1000 Brussel/Bruxelles
www.beschrijf.be / www.passaporta.be
 

X
F
E
E
D

B
A
C
K