La police française a procédé samedi 4 juin des perquisitions simultanées aux sièges de deux associations kurdes à Villiers-le-Bel et à Evry, en région Île de France, arrêtant au moins six personnes, dont un politicien connu chez les kurdes. Dix autres personnes ont été blessées, dont cinq grièvement, au cours de violents affrontements avec la police.

Les policiers ont arrêté et menotté quatre kurdes lors de perquisition à Villiers-le-Bel, tandis que 30 autres kurdes, dont des enfants et des femmes, ont été enfermés à l’intérieur du bâtiment durant l’opération.

La police française mène systématiquement des opérations musclées ces dernières années contre la communauté kurde, criminalisant leurs activités culturelles et politiques. Des perquisitions, arrestations politiques, écoutes téléphoniques, interdictions de voyage, signatures obligatoires et des emprisonnements en étroite coopérations avec la Turquie ont conduit finalement à une explosion de colère.

Deux associations culturelles kurdes ont été perquisitionnées samedi 4 juin par la police antiterroriste pour des raisons inconnues.

69 arrestations depuis début 2010

Depuis 2006, envions 160 kurdes, dont 51 en 2010 et 18 depuis janviers, ont été arrêtés pour des motifs politiques, sous prétexte de lutter contre le financement du terrorisme. Aujourd’hui, neuf d’entre eux sont toujours en prison.

Sept kurdes avaient été arrêtés les 12 et 13 avril derniers en France, dont trois à Paris, deux à Marseille et deux à Bordeaux, par la police antiterroriste qui avait procédé des perquisitions à leurs domiciles. Ces arrestations, considérées comme un cadeau à la Turquie, étaient intervenues au moment où le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’était rendu à Strasbourg pour une visite de deux jours, les 12 et 13 avril, assistant à la session plénière de Printemps 2011 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

La Turquie fasciste, la France complice
Libérez immédiatement les arrestations
 
Rassemblement le mardi 07 Juin 2011 à 16h00
Lieu : Devant l’Ambassade de France
Boulevard du Régent 42 1000 Bruxelles
 
Collectif des Immigres Opprimes / EGK

X
F
E
E
D

B
A
C
K