Co-présidents de HDP Figen Yüksekdağ et Selahattin Demirtas

Co-présidents de HDP Figen Yüksekdağ et Selahattin Demirtas

Cher/Chère,

Pendant la nuit de 3 à 4 novembre 2016, à divers endroits en Turquie, 12 hauts responsables politiques du parti pro-kurde HDP (Parti Démocratique des Peuples) ont été arrêtés, y compris les co-présidents Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdağ et les députés Nursel Aydogan, Idris Baluken, Leyla Birlik, Ferhat Encü, Selma Irmak, Sirri Süreyya Önder, Ziya Pir, Imam Tascier, Gülser Yildirim et Abdullah Zeydan. Vous trouverez ici un exposé détaillé sur les événements de cette nuit-là.

Le HDP a remporté lors des dernières élections plus de six millions de voix et est le troisième plus grand parti politique en Turquie. La situation actuelle est comme si les représentants élus de toute la population flamande seraient arrêtés. L’arrestation des membres démocratiquement élus du Parlement est une gifle au visage des millions de Kurdes et Turcs qui ont voté pour une solution pacifique du conflit turco-kurde et une moquerie claire de la démocratie. Le HDP parle d’un dirigeant de plus en plus dictatorial Erdoğan.

Le dimanche 6 novembre, le HDP a annoncé la cessation forcée de ses activités parlementaires. Ce dossier donne un aperçu des derniers développements, ainsi que des déclarations et des réactions des politiciens arrêtés.

L’Institut Kurde renouvelle son appel à tous les parlementaires et les politiciens belges de soutenir les députés et représentants politiques de HDP qui ont été démocratiquement élus.

Que pouvez-vous faire pour aider vos collègues politiciens pro-kurdes en Turquie?

Plusieurs organisations et gouvernements ont exprimé leurs inquiétudes de ces derniers jours au sujet de la situation en Turquie, mais simplement exprimer ne fait aucune différence à ce stade.

On doit prendre des mesures concrètes comme celles qui suivent :

  1. Vous pouvez soulever la question chez votre propre parlement et gouvernement.
  2. Vous pouvez demander des éclaircissements à l’ambassade de Turquie en Belgique et procéder à des sanctions diplomatiques.
  3. Vous pouvez prendre part à une délégation de solidarité internationale en Turquie. Cette délégation sera composée de représentants de divers parlements en Europe et sera sur place pendant trois jours. Le premier jour sera une visite aux députés, dont la plupart est emprisonnée dans une prison près d’Istanbul. Ceci sera suivi par des visites aux bureaux de HDP à Ankara et à Diyarbakir (Amed). La date de départ doit encore être déterminé, selon les disponibilités des participants.

Pour plus d’informations, contactez-nous par [email protected] ou 02/230.34.02.

La situation en Turquie est dramatique, la démocratie du pays n’a jamais été si fondamentalement menacé. Votre soutien est plus que nécessaire et nous comptons sur vous pour passer à l’action.

Cordialement,

Derwich M. Ferho
Président Institut Kurde de Bruxelles

X
F
E
E
D

B
A
C
K